Notre école

Au cours de sa formation, Christine Lalo-Marre a été admise dans de grandes écoles de danse (Les Ballets Alzetta à Nice et le Cafedem à Bordeaux). Elle a ainsi pu travailler sous la direction de professeurs et de Maîtres de ballet de renommée internationale.

Elle a obtenu, avec félicitation du jury, le diplôme d’état de professeur de danse délivré par le Ministère de la culture.

Elle a monté des spectacles avec des professeurs diplômés au sein de Conservatoire. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec des institutrices dans le cadre de projets culturels au cours desquels elle a pu faire découvrir aux enfants l’intérêt de la danse à l’école.

          

Photos © Pierre Lasvenes

Forte de ces expériences, Christine LALO-MARRE a ouvert sa propre école de danse qui propose une formation technique, artistique et scénique dans le respect de la réglementation relative à l’enseignement de la danse. Ponctuellement, des projets extérieurs sont proposés aux élèves en complément de leurs cours.

Le but de l’école de danse est de former des élèves afin qu’ils acquièrent le meilleur niveau technique et artistique possible tout en respectant leurs capacités, en conservant un réel plaisir de danser et de s’exprimer.

Christine Lalo-Marre aime transmettre sa passion. Elle considère que tous les élèves sont différents et qu’il n’y a pas une solution, mais des solutions en fonction de chaque personnalité. Tous les élèves ont un potentiel et le but du professeur est de « réveiller » ce potentiel.

Christine cherche donc à s’adapter afin que chaque élève puisse évoluer et progresser. Christine Lalo-Marre a également présenté de nombreux spectacles dont les chorégraphies, aussi originales que variées, ont permis à chaque élève de s’épanouir et d’affirmer sa personnalité.

        

Photos © Pierre Lasvenes

Tous ses spectacles ont révélé des jeunes petits rats déjà très prometteurs, des cours d’adolescents forts appliqués et des cours supérieurs et des solistes brillants par leur homogénéité. Certains d’entre eux ont d’ailleurs réussi le concours d’entrée dans des Conservatoires nationaux.

Cette école représente pour les élèves bien plus qu’un lieu d’apprentissage de la danse, mais une véritable famille. Des groupes soudés, transmission de génération en génération, des anciennes élèves qui gardent un lien étroit avec l’école, en sont l’illustration.

       

De beaux moments à partager et beaucoup d’émotion en perspective…